Pour Ndack et Bouba - Poème

Si je pouvais offrir des mots
À ces deux tourtereaux
Je ne parlerais pas d'amour
De passion - C'est si conventionnel!
ni même de "toujours"...

Tout ému, je leur offrirai un bouquet
De verbes, de fleurs et d'encre
Dont la beauté évoquerait à peine
Leur timide baiser
Et leurs pas de danse

Une gerbe de mots jolis
Qui jonglent et caracolent
S'envolent en mille morceaux,
Accompagnerait ces paroles
-Et ce n'est pas fini!

J'ajouterais - petite touche personnelle,
Des tiges de silène
Au long ruban
Bleu, noir et blanc de livres et de musique.
Enfin, coras, balafons et musiques
Amis, sport et famille, évidemment
Scelleraient à jamais le noeud de mon cadeau.

2 commentaires:

Ndack a dit…

Que dire ? Un mot: Merci !

Toun a dit…

de rien... Biz. Toun