L'Afrique aux Jeux Olympiques d'hiver de 2010

Cropped transparent version of :Image:Olympic ...Image via Wikipedia

Kwame Nkrumah-Acheampong (ski alpin, slalom géant), "lépopard des neiges" né à Glasgow, en Grande-Bretagne est le premier ghanéen à participer aux Jeux Olympiques d'hiver. Kwame est une vraie curiosité pour les adultes et pour... les enfants qui n'ont jamais vu d'africain descendre les pentes de ski. "Il n'est pas le plus rapide, et il est certainement le plus pauvre" ne manque cependant pas de souligner le journaliste qui fait un reportage sur lui à CTV news, rappelant le lien entre l'accès à des ressources financières et la performance des athlètes.

Représentant l'Afrique, il y a aussi Meidhi-Selim Khelifi d'Algérie (17 ans), ski de fond; Samir Azzimani du Maroc (32 ans), ski alpin; Leyti Seck du Sénegal, (28 ans), ski alpin; et Peter Scott d'Afrique du Sud (19 ans) au ski alpin. Azzimani et Seck font du slalom et du slalom géant comme Nkrumah-Acheampong tandis que Scott fait du slalom géant. Khelifi, Azzimani et Seck s'entraînent respectivement en France pour les deux premiers et en Autriche pour le dernier.

Bonne chance, chers athlètes!!
Reblog this post [with Zemanta]

4 commentaires:

Ndack a dit…

Me voyant applaudir les médaillés canadiens cet hiver, un ami me dit "Ah, maintenant tu es pour les Canadiens et pour les Jeux d'été en athlétisme tu es derrière les Africains et les Caribéens, hein ? Y a deux ans c'était Bolt, aujourd'hui c'est Bilodeau. Toujours du côté de ceux qui peuvent gagner hein ? Il faut choisir !" Lol, les identités multiples ou la possibilité de retourner sa veste au gré du vent durant les compétitions internationales lol !

Toun a dit…

D'autant plus que nous sommes ces identités multiples: aussi noirs que Bolt ET aussi canadiens que Bilodeau. N'est-ce pas là la meilleure façon d'atteindre une paix universelle? Plus besoin de "choisir" comme dit ton ami. Ces "compétitions" ont désormais pour effet de nous rapprocher : je ne me serai pas vu applaudir le but de Crosby au hockey aux J.O. d'hiver il y a quelques années mais voilà, je suis canadien!

Ndack a dit…

D'accord, mais si quelqu'un de ma famille joue pour le Canada et se retrouve en final contre un candidat sénégalais, je fais quoi ?... Que le meilleur gagne ?? Les identités multiples à grande échelle ça peut être dangereux si tout le monde finit par faire la fête quelque soit l'issue de la compétition - ma foi ça risque de créer une pénurie de champagne dans le monde lol !

Toun a dit…

Vu qu'il s'agit d'un membre de la famille, on le supporte. Il n'y a pas de différence, si tu es au Sénégal ou au Canada et que tu supportes un membre de ta famille sénégalais ou canadien qui joue au foot, contre une autre équipe sénégalaise: "blood matters." Et tant qu'il y a du champagne, on fait la fête! :)